Le référencement

Bien être référencé

Même si nous passons plusieurs heures par semaine sur Facebook, Twitter, Linkedin… Google reste l’endroit prioritaire où nous recherchons de l’information avant d’acheter.

En effet même si les Media Sociaux permettent de poser des questions à ses contacts facilement  (ex: demander quel est le meilleur produit pour ceci…), c’est sur Google que les consommateurs cherchent de l’information avant d’acheter.

L’étude réalisée par Mappy et BVA de novembre 2016 confirme cette tendance, en démontrant que la première source d’informations reste Google :

Ensuite, que si le prix est important, la recherche d’informations sur les produits, les conseils d’achat… sont également une des clés.

Il est donc indispensable d’être visible sur les mots clés et expression tapés par vos prospects quand ils recherchent un produit, une information…

Les principaux facteurs influençant le référencement naturel dans Google (SEO)

Le monde du SEO est sans cesse en évolution du fait des nombreux changements dans l’algorithme de Google (Panda, Pingouin, Pigeon…), même si les fondamentaux restent toujours les mêmes :

Google a d’ailleurs publié récemment un mini guide pour les débutants où sont décrites les “bonnes pratiques selon Google” pour optimiser le référencement d’un site (voir ce lien), et on revient toujours sur ces basiques.

C’est ce que confirme dans les grandes lignes l’étude sur les principaux facteurs d’un bon référencement de SEMRush

SEMRush est une entreprise qui propose un excellent logiciel d’optimisation du référencement, et qui par deux fois, a déjà effectué des études concernant les facteurs de classement de Google selon le référencement SEO.

Le référencement sur google est important.

La dernière étude à ce sujet a été effectuée durant l’année 2017 (voir ce lien). Cette étude a porté sur 6 000 000 mots clés dont on a analysé les cent premiers résultats sur Google.

A partir de cette analyse, il a donc été possible de déterminer les facteurs qui entrent en jeu afin d’obtenir un bon classement sur les résultats de Google.

Ainsi, l’étude effectuée par cette entreprise a permis de mettre en évidence deux principaux facteurs d’un bon SEO :

  • Le comportement des internautes vis à vis du contenu

En effet, le moteur de recherche Google analyse les signaux comportementaux de l’utilisateur afin d’établir un classement de résultats.

Il s’agit surtout du temps passé sur le site et les visites, preuve pour Google que le contenu est intéressant.

On peut aussi noter le taux de rebond des internautes ainsi que la longueur du contenu (plus le texte est long, plus il a des chances d’être complet sur un sujet).

  • Les liens d’autres sites de référence qui pointent vers votre site (backlinks)

Les backlinks ont un rôle important à jouer dans le classement de Google.

Cependant l’étude de SEMrush oublie une chose importante: les mots clés !

En effet Google positionne les pages sur les mots clés. Chaque page étant “notée” sur sa pertinence vis à vis d’une expression.

Si vous voulez être présent sur un mot clé sur Google, vous devez créer 1 page pour chacune des expressions, et produire du contenu de qualité qui attire des liens externes.

En complément, pour bien “faire comprendre” à Google quel mot clé il doit prendre en compte, il faut optimiser la page (ou l’article de blog) sur cette expression :

Si vous utilisez WordPress, vous pouvez par exemple utiliser le plugin WordPress SEO de Yoast pour optimiser les mots clés à prendre en compte par google, l’affichage dans les résultats du moteur…

Il y a donc un troisième facteur très important : choisir les bons mots clés pour apparaître dans les résultats les plus tapés (ou plutôt les plus tapés par vos acheteurs potentiels).

Comment trouver des idées de mots clés… et surtout les bons mots clés ?

Produire du contenu authentique et original pour des sites web est une bonne chose, mais c’est mieux de choisir les mots clés qui sont tapés par les internautes dans Google.

Pour parvenir à ce résultat, il faut sélectionner les bons mots-clés.

Si l’on se place d’un point de vue “référencement”, il est important avant même de commencer la rédaction d’un article de connaître sur quels mots clés il faut se positionner.

Par exemple, si vous comparez la tendance de trafic analysée par Google Trendsentre “fiche de paye” et “fiche de paie”, on peut voir que le volume de recherches est très différent… il ne faut donc pas se tromper de mot clé !

Pour choisir les bons mots clés sur lesquels se positionner, il existe de nombreux outils, certains gratuits, et d’autres payants.

  • Google keyword Planner

Google Keyword Planner (anciennement connu sous le nom de Google Keyword Tool) est incontournable, car gratuit et proposé par Google dans le cadre de Google Adwords.

En effet sans données objectives sur le volume de recherches, le choix des mots-clés est uniquement de l’intuition… et c’est ce que propose justement Google Keyword Planner.

Google keyword Planner est un outil qui vous permet :

  • de rechercher de nouveaux mots clés à l’aide d’une expression, d’un site web ou d’une catégorie,
  • d’obtenir des tendances et des données sur le volume de recherche,
  • de multiplier les listes de mots clés pour générer de nouveaux mots clés (classé par grandes thématiques)

La particularité avec cet outil de recherche est qu’il vous offre la possibilité d’analyser toutes les requêtes pertinentes.

Le principe de fonctionnement est très simple : il suffit d’aller dans Keyword Planner de Google Adwords et de choisir l’outil permettant de suggérer des mots clés (la clé à molette, puis “Outil de planification des mots clés”).

Vous indiquez le mot clé, et vous obtenez des idées de mots clés, le volume…

Les mots clés sont regroupés par thématique (idées de groupes d’annonces) ou en vrac (idées de mots clés), cela permet de filtrer les mots clés proposés :

Comment écrire un article pour optimiser son référencement sur Google (SEO) ? La méthode complète ! 15

Vous avez en rouge les mots clés triés par ordre de pertinence et en noir le nombre de recherches par mois, avec l’idée de la concurrence.

L’idée de la concurrence est une donnée importante, car elle permettra de savoir s’il est facile ou pas de se positionner sur ce mot clés dans les résultats de Google.

Ainsi, il est plus simple de se positionner sur des mots clés peu ou moyennement concurrentiels, que sur des mots clés très concurrentiels (ex: les mots les génériques).

Le but étant d’identifier si possible des mots clés avec un volume intéressant et une concurrence “moyenne” ou “Faible”.

Vous devez donc rassembler dans un fichier Excel, la liste des mots clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner.

C’est à dire

  • Les mots clés “prioritaires” liés à un acte d’achat proche (“acheter xxx”, “choisir xxx”…)
  • Les mots clés “secondaires” liés à des termes génériques
  • Les mots clés de marques et de produits

Au final, vous devrez tout d’abord choisir une vingtaine de mots clés, pour lesquels vous allez créer en priorité des contenus.

  • SEMrush

C’est un des logiciels d’aide au référencement les plus connus.

L’intérêt de SEMrush est de fournir des idées de mots clés, d’analyser les mots clés qui génèrent du trafic chez vos concurrents, de proposer des mots clés complémentaires, l’analyse des annonces Google Adwords… et même des outils de suivi du positionnement, de gestion des media sociaux…

Par exemple vous avez une estimation du coût au clic dans Adwords, le niveau de concurrence :

Vous avez le volume de recherches mensuelles estimées, et les mots clés liés.

Dans cet exemple, on peut voir que les gens cherchent aussi “oreiller d’avion” ou “oreiller de voyage” au lieu de tape “coussin de voyage”.

Il y a donc une opportunité d’expression à prendre :

Ce logiciel coûte environ 60 € / mois, mais il dispose d’une offre d’essai 7 jours (voir ce lien)… ce qui permet de tester l’outil et de faire la majorité de ses recherches pendant la période d’essai (et si vous n’avez plus besoin de l’outil, il suffit d’arrêter l’abonnement avant la fin des 7 jours).

  • Ahrefs  

Semrush et Arefs ont des fonctionnalités proches :

  • Analyse des volumes de recherches selon les mots clés
  • Suivi du positionnement des mots clés
  • Les mots clés

Cependant Ahrefs est bien plus puissant dans le domaine des backlinks (les fameux liens externes qui pointent vers votre site, ou les sites de vos concurrents).

En effet, si le choix des mots-clés est la première étape, maintenant vient une autre aussi importante : les backlinks.

Pour positionner les sites dans les moteurs de recherche, il faut disposer des outils d’analyse afin de savoir :

  • Quels sont les backlinks de vos concurrents, afin d’essayer d’avoir les mêmes (ex: une citation dans un article de blog qui liste des solutions du marché).
  • Quels sont les backlinks des sites non concurrents mais proches de votre thématique (ex: des liens vers des blogs personnels, des sites d’actualité…)
  • Quels sont les liens vers votre site (ex: votre nom d’entreprise ou de produit est cité), mais sans backlink (on cite votre marque dans un article, une page web… sans faire un lien vers votre site)

Vous aurez ainsi à votre disposition toute une liste de sites à qui faire une demande de lien, ou pour proposer une interview, un article de blog (le guest posting), une tribune, un point de vue…

Ahrefs vous servira à analyser votre site web, avec un focus sur les backlinks obtenus et les liens perdus. En plus il les catégorise, ce qui vous facilite le travail à bien des niveaux.

Grâce à cet outil d’analyse, vous aurez de façon détaillée le profil de Netlinking du site.

Il vous sera donc facile de lister et de tracker les liens entrants, les liens sortants, les ancres utilisées, et le contenu. Vous serez vraiment bluffé par sa capacité à identifier en toute rapidité les nouveaux backlinks.

Laisser un commentaire

*