Le référencement

Bien être référencé

Même si nous passons plusieurs heures par semaine sur Facebook, Twitter, Linkedin… Google reste l’endroit prioritaire où nous recherchons de l’information avant d’acheter.

En effet même si les Media Sociaux permettent de poser des questions à ses contacts facilement  (ex: demander quel est le meilleur produit pour ceci…), c’est sur Google que les consommateurs cherchent de l’information avant d’acheter.

L’étude réalisée par Mappy et BVA de novembre 2016 confirme cette tendance, en démontrant que la première source d’informations reste Google :

Ensuite, que si le prix est important, la recherche d’informations sur les produits, les conseils d’achat… sont également une des clés.

Il est donc indispensable d’être visible sur les mots clés et expression tapés par vos prospects quand ils recherchent un produit, une information…

Les principaux facteurs influençant le référencement naturel dans Google (SEO)

Le monde du SEO est sans cesse en évolution du fait des nombreux changements dans l’algorithme de Google (Panda, Pingouin, Pigeon…), même si les fondamentaux restent toujours les mêmes :

Google a d’ailleurs publié récemment un mini guide pour les débutants où sont décrites les “bonnes pratiques selon Google” pour optimiser le référencement d’un site (voir ce lien), et on revient toujours sur ces basiques.

C’est ce que confirme dans les grandes lignes l’étude sur les principaux facteurs d’un bon référencement de SEMRush

SEMRush est une entreprise qui propose un excellent logiciel d’optimisation du référencement, et qui par deux fois, a déjà effectué des études concernant les facteurs de classement de Google selon le référencement SEO.

Le référencement sur google est important.

La dernière étude à ce sujet a été effectuée durant l’année 2017 (voir ce lien). Cette étude a porté sur 6 000 000 mots clés dont on a analysé les cent premiers résultats sur Google.

A partir de cette analyse, il a donc été possible de déterminer les facteurs qui entrent en jeu afin d’obtenir un bon classement sur les résultats de Google.

Ainsi, l’étude effectuée par cette entreprise a permis de mettre en évidence deux principaux facteurs d’un bon SEO :

  • Le comportement des internautes vis à vis du contenu

En effet, le moteur de recherche Google analyse les signaux comportementaux de l’utilisateur afin d’établir un classement de résultats.

Il s’agit surtout du temps passé sur le site et les visites, preuve pour Google que le contenu est intéressant.

On peut aussi noter le taux de rebond des internautes ainsi que la longueur du contenu (plus le texte est long, plus il a des chances d’être complet sur un sujet).

  • Les liens d’autres sites de référence qui pointent vers votre site (backlinks)

Les backlinks ont un rôle important à jouer dans le classement de Google.

Cependant l’étude de SEMrush oublie une chose importante: les mots clés !

En effet Google positionne les pages sur les mots clés. Chaque page étant “notée” sur sa pertinence vis à vis d’une expression.

Si vous voulez être présent sur un mot clé sur Google, vous devez créer 1 page pour chacune des expressions, et produire du contenu de qualité qui attire des liens externes.

En complément, pour bien “faire comprendre” à Google quel mot clé il doit prendre en compte, il faut optimiser la page (ou l’article de blog) sur cette expression :

Si vous utilisez WordPress, vous pouvez par exemple utiliser le plugin WordPress SEO de Yoast pour optimiser les mots clés à prendre en compte par google, l’affichage dans les résultats du moteur…

Il y a donc un troisième facteur très important : choisir les bons mots clés pour apparaître dans les résultats les plus tapés (ou plutôt les plus tapés par vos acheteurs potentiels).

Comment trouver des idées de mots clés… et surtout les bons mots clés ?

Produire du contenu authentique et original pour des sites web est une bonne chose, mais c’est mieux de choisir les mots clés qui sont tapés par les internautes dans Google.

Pour parvenir à ce résultat, il faut sélectionner les bons mots-clés.

Si l’on se place d’un point de vue “référencement”, il est important avant même de commencer la rédaction d’un article de connaître sur quels mots clés il faut se positionner.

Par exemple, si vous comparez la tendance de trafic analysée par Google Trendsentre “fiche de paye” et “fiche de paie”, on peut voir que le volume de recherches est très différent… il ne faut donc pas se tromper de mot clé !

Pour choisir les bons mots clés sur lesquels se positionner, il existe de nombreux outils, certains gratuits, et d’autres payants.

  • Google keyword Planner

Google Keyword Planner (anciennement connu sous le nom de Google Keyword Tool) est incontournable, car gratuit et proposé par Google dans le cadre de Google Adwords.

En effet sans données objectives sur le volume de recherches, le choix des mots-clés est uniquement de l’intuition… et c’est ce que propose justement Google Keyword Planner.

Google keyword Planner est un outil qui vous permet :

  • de rechercher de nouveaux mots clés à l’aide d’une expression, d’un site web ou d’une catégorie,
  • d’obtenir des tendances et des données sur le volume de recherche,
  • de multiplier les listes de mots clés pour générer de nouveaux mots clés (classé par grandes thématiques)

La particularité avec cet outil de recherche est qu’il vous offre la possibilité d’analyser toutes les requêtes pertinentes.

Le principe de fonctionnement est très simple : il suffit d’aller dans Keyword Planner de Google Adwords et de choisir l’outil permettant de suggérer des mots clés (la clé à molette, puis “Outil de planification des mots clés”).

Vous indiquez le mot clé, et vous obtenez des idées de mots clés, le volume…

Les mots clés sont regroupés par thématique (idées de groupes d’annonces) ou en vrac (idées de mots clés), cela permet de filtrer les mots clés proposés :

Comment écrire un article pour optimiser son référencement sur Google (SEO) ? La méthode complète ! 15

Vous avez en rouge les mots clés triés par ordre de pertinence et en noir le nombre de recherches par mois, avec l’idée de la concurrence.

L’idée de la concurrence est une donnée importante, car elle permettra de savoir s’il est facile ou pas de se positionner sur ce mot clés dans les résultats de Google.

Ainsi, il est plus simple de se positionner sur des mots clés peu ou moyennement concurrentiels, que sur des mots clés très concurrentiels (ex: les mots les génériques).

Le but étant d’identifier si possible des mots clés avec un volume intéressant et une concurrence “moyenne” ou “Faible”.

Vous devez donc rassembler dans un fichier Excel, la liste des mots clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner.

C’est à dire

  • Les mots clés “prioritaires” liés à un acte d’achat proche (“acheter xxx”, “choisir xxx”…)
  • Les mots clés “secondaires” liés à des termes génériques
  • Les mots clés de marques et de produits

Au final, vous devrez tout d’abord choisir une vingtaine de mots clés, pour lesquels vous allez créer en priorité des contenus.

  • SEMrush

C’est un des logiciels d’aide au référencement les plus connus.

L’intérêt de SEMrush est de fournir des idées de mots clés, d’analyser les mots clés qui génèrent du trafic chez vos concurrents, de proposer des mots clés complémentaires, l’analyse des annonces Google Adwords… et même des outils de suivi du positionnement, de gestion des media sociaux…

Par exemple vous avez une estimation du coût au clic dans Adwords, le niveau de concurrence :

Vous avez le volume de recherches mensuelles estimées, et les mots clés liés.

Dans cet exemple, on peut voir que les gens cherchent aussi “oreiller d’avion” ou “oreiller de voyage” au lieu de tape “coussin de voyage”.

Il y a donc une opportunité d’expression à prendre :

Ce logiciel coûte environ 60 € / mois, mais il dispose d’une offre d’essai 7 jours (voir ce lien)… ce qui permet de tester l’outil et de faire la majorité de ses recherches pendant la période d’essai (et si vous n’avez plus besoin de l’outil, il suffit d’arrêter l’abonnement avant la fin des 7 jours).

  • Ahrefs  

Semrush et Arefs ont des fonctionnalités proches :

  • Analyse des volumes de recherches selon les mots clés
  • Suivi du positionnement des mots clés
  • Les mots clés

Cependant Ahrefs est bien plus puissant dans le domaine des backlinks (les fameux liens externes qui pointent vers votre site, ou les sites de vos concurrents).

En effet, si le choix des mots-clés est la première étape, maintenant vient une autre aussi importante : les backlinks.

Pour positionner les sites dans les moteurs de recherche, il faut disposer des outils d’analyse afin de savoir :

  • Quels sont les backlinks de vos concurrents, afin d’essayer d’avoir les mêmes (ex: une citation dans un article de blog qui liste des solutions du marché).
  • Quels sont les backlinks des sites non concurrents mais proches de votre thématique (ex: des liens vers des blogs personnels, des sites d’actualité…)
  • Quels sont les liens vers votre site (ex: votre nom d’entreprise ou de produit est cité), mais sans backlink (on cite votre marque dans un article, une page web… sans faire un lien vers votre site)

Vous aurez ainsi à votre disposition toute une liste de sites à qui faire une demande de lien, ou pour proposer une interview, un article de blog (le guest posting), une tribune, un point de vue…

Ahrefs vous servira à analyser votre site web, avec un focus sur les backlinks obtenus et les liens perdus. En plus il les catégorise, ce qui vous facilite le travail à bien des niveaux.

Grâce à cet outil d’analyse, vous aurez de façon détaillée le profil de Netlinking du site.

Il vous sera donc facile de lister et de tracker les liens entrants, les liens sortants, les ancres utilisées, et le contenu. Vous serez vraiment bluffé par sa capacité à identifier en toute rapidité les nouveaux backlinks.

Hong Kong, Hub mondial pour start-Up Offshore

Creation societe Hong Kong

Première place financière d’Asie, Hong Kong garantit à ses sociétés offshores une fiscalité à 0%, une confidentialité des données et la possibilité de tenir des comptes multi-devises. D’un point de vue législation, il n’existe qu’une seule loi applicable à toutes les formes d’entreprises, qui sont obligées d’avoir leur siège social dans le pays. Le type de société offshore le plus répandu est la Private Limited Company à la responsabilité limitée.

Pour en connaitre plus sur Hong Kong, cliquez ici

Pour en connaitre davantage dur la fiscalité à Hong Kong, rendez vous ici

Pour savoir comment ouvrir un compte à Hong Kong, cliquez là

La comptabilité à Hong Kong, est complexe, en savoir plus ici

Les tarifs de création d’une société à Hong Kong sont élevés (Voir les tarifs), mais la création en ligne est simple et rapide. Cliquez ici pour voir.

La procédure est simple, cliquez ici pour voir.

Renseignez vous vous via le FAQ en cliquant ici

Hong Kong est une région très réputée permettant d’effectuer de multiples activités et d’échanger à l’international. Il est également possible d’y réaliser une optimisation poussée des marges via un montage d’import/export. En général, le capital minimum pour la création est de 1 HKD, bien qu’il avoisine en moyenne les 10 000 HKD. Aucune convention de non double imposition n’a été convenue avec cette juridiction, car la fiscalité à Hong Kong fonctionne sur le principe de territorialité.

 

Pour visitez le site cliquez ici

Créer une société à Londres ! Bon Plan ?

Creation societe angleterreCreation societe LondresCreation societe anglaise 

Une place onshore : une société anglaise au Royaume-Uni

Le Royaume-Uni est le meilleur endroit pour réaliser des montages onshore/offshore et pour avoir une fiscalité au Royaume-Uni d’environ 5% grâce à une holding. Il est très simple d’implanter son entreprise au Royaume-Uni grâce à la juridiction Common Law et des frais de gestion relativement faibles.

La forme de société anglaise onshore privilégiée est la Limited Company, associée au système de la UK Agency permettant de remonter le maximum de revenus vers sa société. Les avantages du Royaume-Uni sont que l’impôt sur les sociétés peut être réduit à 4% pour l’offshore et que la TVA ne s’applique pas. Par ailleurs, la bonne réputation du pays est un avantage de poids pour l’image de marque.

Pour en savoir plus et créer une société anglaise rendez vous ici
Pour des informations sur la fiscalité des sociétés anglaises cliquez là
Pour savoir comment ouvrir un compte en angleterre cliquez ici
Pour tenir une comptabilité anglaise, rendez-vous sur cette page
Pour créer une société en angleterre en ligne, suffit de cliquer là !
Pour faire une demande d’enregistrement d’un numéro de TVA, c’est ici
Pour en savoir davantage sur l’Agency Agreement, rendez vous sur cette page
Pour connaitre le prix de la création d’une société anglaise rendez vous là

Pour visitez le site cliquez ici

Créer une société en Irlande

LA SITUATION POLITIQUE EN IRLANDE

L’Irlande est engagée dans le processus européen depuis 1973. Elle est le seul pays ayant eu recours au référendum pour la ratification du traité de Lisbonne. L’Irlande a présidé le Conseil de l’Union Européenne au premier semestre 2013, l’opportunité pour ce pays fréquemment qualifié de “bon élève” d’utiliser cette fonction pour promouvoir la croissance et l’emploi. Les résultats obtenus ont confirmé l’image sérieuse d’un pays apte à susciter le consensus indispensable à l’aboutissement d’un grand nombre de dossiers. creation société irlande

LE RÉGIME FISCAL IRLANDAIS

Aucun capital n’est nécessaire pour la constitution d’une société.

L’impôt irlandais sur les sociétés, à 12,5%, reste un élément central de la stratégie d’attraction et de maintien des investissements directs étrangers (parmi les secteurs concernés: pharmacie, informatique et services financiers). Pour faire face aux pressions sur la fiscalité des Européens, le gouvernement rappelle à ses partenaires européens les garanties obtenues en amont du référendum irlandais sur le Traité de Lisbonne de 2009. Elles ont été validées et concernent particulièrement la politique fiscale.

Le gouvernement a, de plus, l’intention de prononcer une loi astreignant toute entreprise s’installant sur le territoire à détenir une résidence fiscale.

De grandes multinationales, notamment anglaises et américaines, ont installé leur siège social en Irlande, attirées par le faible taux de fiscalité.

Le 7 novembre 2013, l’annonce du respect par l’Irlande des objectifs déterminés par l’aide de la BCE, du FMI et de la Commission Européenne a été faite. Le 15 décembre de la même année le pays est enfin sorti du plan d’aide et marque son retour total sur les marchés financiers. L’Irlande a ainsi accumulé une réserve de 25 milliards d’Euros, renonçant donc au filet de sécurité envisagé.

La reprise économique est effective, mais reste fragile. La croissance a repris au 2ème trimestre 2013 (+0,4%), et les prévisions pour 2014 oscillent entre 1,75% et 2%. L’endettement des ménages reste un des challenges les plus importants pour les années à venir. Le chômage, même s’il perdure, est en baisse.

Creation de société au Delaware

Le Delaware, petit Etat américain de l’Atlantique moyen, est situé sur une péninsule marquée par des dunes de sables bordant l’Océan Atlantique, la rivière Delaware et la baie du Delaware. A Dover, la capitale, le parc First State Heritage rappelle l’empire colonial du 18ème siècle et les anciennes bâtisses du style géorgien. La ville de Wilmington est connue pour le Riverfront, un district près de l’eau constitué de parcs, boutiques et restaurants. creation société delaware

LE SYSTÈME FISCAL

Les SARL américaines structurées pour un traitement fiscal de partenariat, avec des membres non-résidents, ne menant pas d’activités aux USA, et n’ayant pas de sources de revenus américaines ne sont pas soumises à l’impôt sur le revenu fédéral américain et n’ont pas à remplir de déclaration d’impôt sur le revenu.

 

Créer une société en Angleterre

Le Royaume-Uni comprend la Grande-Bretagne (Angleterre, Ecosse, Pays de Galles) et l’Irlande du nord. creation société angleterre  Les îles britanniques sont entourées par l’Océan Atlantique, la Manche et la mer du Nord.

Le Royaume-Uni se place non seulement parmi les plus compétitifs de l’Union Européenne, mais représente également la quatrième puissance économique mondiale.

LE RÉGIME FISCAL DE LA CREATION D’UNE SOCIETE EN ANGLETERRE

Tandis que l’impôt sur le bénéfice y est relativement bas, oscillant entre 21% et 28% selon les résultats, que les sociétés locales ne sont pas à proprement parler des structures offshore, le Royaume-Uni offre toutefois un dispositif précis et rentable sur la création de sociétés holding. Une société anglaise n’est pas imposée sur la remontée de dividendes qu’elle détient.

Creation societe angleterre depuis 1999, CSI London vous offre le meilleur de la fiduciaire.

Créer une société à Hong Kong

Au Sud-Est de la République Populaire de Chine,La creation société hong kong est de loin le territoire le plus riche de la Chine continentale. C’est le troisième centre financier du monde, la onzième puissance commerciale, et son économi eCreation societe hong kong  est considérée comme la plus riche au niveau mondial. Les taux de prélèvements obligatoires sont bas et les législations peu contraignantes. La stabilité monétaire y est maintenue.

La valeur des importations et des exportations y est supérieure au PIB. Les investisseurs étrangers y sont, par conséquent, nombreux, d’autant plus que l’impôt sur les sociétés exerçant hors du territoire y est égale à zéro. Tout est donc mis en oeuvre pour favoriser et maintenir Hong-Kong en tant que plateforme incontournable.

LE RÉGIME FISCAL À HONG-KONG

Seules les sociétés résidentes sont imposables sur leurs revenus à hauteur de 16,5%. Les revenus et bénéfices des sociétés offshore non-résidentes ne sont, quant à eux, pas taxés.

Créer une société à Hong Kong ?

Les avantages d’une création de société à Hong Kong

Hong Kong n’est pas l’un des endroits les plus prospère au monde par hasard: Posséder une société à Hong Kong et la Gérer de cette importante place financière comporte énormément d’avantages dans la souplesse de gestion, les facilités bancaires, les économies de fonctionnement, de taxes et d’impôts. Il résulte de cet ultra libéralisme un sentiment de liberté extrêmement profitable à la volonté d’entreprendre.

Les principaux avantages d’une société à Hong Kong résumé en 16 points

1. Système juridique anglais toujours en vigueur à Hong Kong.
2. Deux langues officielles: Chinois et Anglais.
3. Pas d’impôt ni de taxes pour les sociétés offshores à Hong Kong.
4. Impôt très bas pour les sociétés basée sur Hong Kong (onshore): 17.5% sur les bénéfices.
5. L’identité des actionnaires ou des propriétaires de la société peut être caché par l’utilisation de nominee ( Nominee= Prête nom).
6. L’environnement social et politique est très stable à Hong Kong.
7. Grosse activité et grande liberté dans le domaine financier: Transfert de fond sans aucune restriction de et vers tout les pays du monde.
8. Hong Kong appartient à la Chine tout en restant une région « autonome » (SAR).
9. L’un des plus gros centre financiers et de transport au monde. L’un des plus gros port d’Asie.
10. Très grosse présence bancaire et financière: Tout les établissements financiers et banques au monde sont présents sur Hong Kong.
11. La fermeture d’une société à Hong Kong est rapide , facile et peu onéreuse.
12. Une seule personne suffit pour l’ouverture d’une société à Hong Kong.
13. Pas de capital minimum requis pour constituer la société.
14. Pas de TVA ni de taxe professionnelle ou patronale.
15. L’enregistrement de la société peut se faire à distance et nécessite quelques jours.
16. Économiser les frais juridiques et les taxes de cession d’actifs: Vous ne cédez pas l’actif mais les actions de la société détenant l’actif.

L’économie de Hong Kong: Une économie ultra-libérale

Hong Kong a une économie ultra libérale ouverte sur les échanges extérieurs et où le gouvernement intervient peu. C’est de ce fait l’un des territoires ou l’économie de marché est la plus libre.

Hong Kong est une place financière crédible et renommée

Hong Kong n’est pas considéré comme un paradis fiscal mais est au contraire une place financière de renommée mondiale. Les sociétés enregistrées à Hong Kong , qui est une région administrative de la Chine, bénéficient donc d’une très bonne image n’ayant rien a voir avec d’autre places offshore tel que les Seychelles, les îles vierges ou le Delaware. Avoir sa société enregistrée à Hong Kong est donc pour vos fournisseurs et clients une garanti de sérieux.

Pas de taxe ni d’impôt*

Les sociétés offshore, c’est a dire exerçant leurs activités en dehors de Hong Kong*, sont exemptés d’impôts et de taxes. Pour les sociétés exerçant des activités à Hong Kong ( vente à Hong Kong, bureaux et personnels sur place, stock sur place etc …) seul un impôt sur les bénéfices de 17.5 % est du. Il n’existe ni TVA ni charges professionnelles ou taxes: Les fournisseurs à Hong Kong facturent toujours les produits hors taxe. Il n’existe de plus aucun contrôle des changes.

  • TVA : 0%
  • Impôts sur les bénéfices : 0%
  • Taxes patronales: 0%
  • Impôts sur les dividendes: 0%
  • Droits de succession pour les actions détenus par les non résidents: NON

Une constitution et un enregistrement de société a Hong Kong

La création de votre société à Hong Kong est très simple et peu de documents sont nécessaires:
Les sociétés enregistrées à Hong Kong sont des LIMITED, des sociétés à responsabilité limitée. La responsabilité des actionnaires et des directeurs est de ce fait limitée.

  • Une seule personne est nécessaire pour créer une société à Hong Kong. Un seul actionnaire et directeur sont nécessaires; Ils peuvent être la même personne.
  • L’enregistrement de la société prend une dizaine de jours.
  • Aucun capital n’est a apporter.
  • Toute les nationalités peuvent créer une société sur Hong Kong

Une gestion de société simple

  • Il n’est pas nécessaire de résider à Hong Kong: La gestion de votre société peut se faire de partout dans le monde.
  • Différentes activités commerciales sont possibles sur une même structure de société à Hong Kong.
  • Aucune obligation d’avoir de bureaux sur hong Kong.
  • Une société à Hong Kong a le droit de commercer avec le monde entier.
  • Possibilité de facturer vos clients dans le devise que vous voulez: Euro par exemple.

Un système bancaire performant – Compte bancaire Hong Kong

  • Un secret bancaire parmi le plus sur au monde.
  • Toute les grandes banques au monde sont présentes sur Hong Kong.
  • Aucun contrôle des changes n’est effectué.
  • Aucun plafond de réception de fonds n’existe.
  • Compte bancaire multidevise courant vous permettant de recevoir et garder les devises que vous voulez sur le compte.

Confidentialité respectée – Comptabilité Hong Kong

Une confidentialité est garantie si vous utilisez des nominee qui sont les équivalents de prêtes nom. L’utilisation de nominees est légale est peut être utilisée pour les directeurs et les actionnaires. Seul la banque et nous connaissons la véritable identité du propriétaire de la société, d’ou l’importance de choisir un incorporateur n’habitant pas en Europe afin d’éviter d’éventuelles pressions des services fiscaux. Tout ceci doublé par un parfait secret bancaire font de Hong Kong une place sure et confidentielle.

Comptabilité simplifiée** Tarif société hong kong

  • Première déclaration fiscale 18 mois après la constitution de la société.
  • Aucun justificatifs a apporter de vos recettes ou dépenses si vos activités sont extérieures à Hong Kong *

* Une société doit répondre « non » à toute ces questions pour être déclarée non imposable:

– Avez vous un bureau à Hong Kong en dehors de l’adresse ou est enregistrée votre société?
– Avez vous du personnel à Hong Kong?
– Avez vous des clients à Hong Kong?
– Avez vous des fournisseurs à Hong Kong?
– Est ce que des produits vous appartenant transitent par Hong Kong?